PROGRAMME DE RÉTABLISSEMENT DU NOYER CENDRÉ

28 juin 2021 – Les membres de Boisés Est ont, cette année encore, participé au programme de rétablissement du noyer cendré géré par la Rideau Valley Conservation Authority, qui vise à trouver des souches plus résistantes à la maladie, et à rétablir le noyer cendré dans notre région.

Le noyer cendré était jadis commun dans l’Est de l’Ontario, et nombreux sont nos membres qui se rappellent les soirées familiales où les parents ou les grands-parents cassaient des «noix longs» pour le plaisir de tous. Plus douce que la noix de noyer noir, et plus facile à ouvrir, la noix de noyer cendré était très populaire. Elle l’est toujours mais les noyers cendrés ont été décimés par le chancre, un champignon qui se propage depuis 1990 au Canada, et qui affecte les noyers cendrés de notre région, provoquant progressivement la mort de tous les arbres. Il n’existe aucun moyen de combattre l’infection, et Arbre Canada considère le noyer cendré comme une espèce en voie de disparition. Le programme de la Rideau Valley Conservation Authority tente d’éviter cette disparition. Boisés Est y participe depuis 2008, et fournit des statistiques de survie sur une période de cinq ans, dans l’espoir de voir renaître une nouvelle génération de noyers
cendrés. Notre rapport annuel vient tout juste d’être soumis.

Les semis plantés en mai dernier ont généralement bien repris. Ils ont souffert d’une gelée tardive mais la grande majorité d’entre eux ont vite récupéré et produit de nouvelles feuilles. Espérons que, grâce aux soins des participants/participantes au programme, ils survivront aux problèmes communs (sécheresse, tondeuses à gazon, prédation de la faune, etc.) et vivront assez longtemps pour nous dire si, oui ou non, ils auront des chances de résister au chancre du noyer cendré.

Lundi 31 mai 2021 – Les membres et amis de Boisés Est ont planté plus de 2000 jeunes arbres sur leur propre terrain au cours de la semaine passée. Ils ont ainsi contribué avec quelques jours d’avance à célébrer la Semaine canadienne de l’environnement, la Journée canadienne de l’air pur au (2 juin) et la Journée mondiale de l’environnement des Nations Unies (5 juin). Ils ont surtout fait preuve de leur passion pour la forêt et de leur engagement pratique à restaurer le couvert forestier de notre région, ainsi que les bienfaits environnementaux (air pur, eau pure, etc.) qui dépendent d’un couvert forestier vigoureux.

Les délais étaient courts mais les courriels, le téléphone, les médias sociaux et le bouche à oreille (le plus anciens des médiaux sociaux!) ont répandu la nouvelle en quelques heures seulement. Les 35 planteurs et planteuses de pins gris, épinettes blanches, noyers noirs, chênes à gros fruits, thuyas (cèdres blancs), pruches ou érables argentés représentaient toutes les municipalités de Prescott et Russell mais aussi Ottawa, Cornwall, Lancaster, Apple Hill ou Dalkeith. Il semblerait que plusieurs spécimens se soient même retrouvés en Haute Gatineau! Comme l’illustre la photo, certains plants d’épinette se sont rendus dans leur nouvelle demeure en moto, une expérience rare dans la vie d’une épinette.

Un gros merci aux généreux donateurs qui nous ont permis de distribuer gratuitement ces arbres.

Notre fierté face à ce beau résultat ne doit pas nous faire oublier les membres et autres propriétaires de boisé qui ont planté des milliers de nouveaux arbres, souvent avec l’aide de la Conservation de la Nation Sud, grâce au Programme des 50 millions d’arbres offert par Forests Ontario grâce au financement du gouvernement du Canada.

Pour en savoir plus sur le programme fédéral pour la Semaine canadienne de l’environnement, visitez le site https://www.canada.ca/fr/environnement-changement-climatique/services/semaine-canadienne- environnement.html .

Photo : Josée et Sylvain Péladeau, membres de Boisés Est à Alfred, posent avec leurs plants d’épinette blanche et leur Harley Davidson.

Mercredi 21 avril 2021 – Boisés Est célèbre le Jour de la Terre, notre Mère à tous selon la tradition, et souligne en même temps la Semaine de l’action bénévole, base essentielle de notre association. Même si le réchauffement climatique est une menace pour l’humanité, il nous permet exceptionnellement cette année de planter des arbres le Jour de la Terre, et de lui offrir ainsi un petit cadeau en échange des nombreux bienfaits que nous lui devons.

L’arbre de la photo est un pin de Sibérie (Pinus siberica) aussi connu sous le nom de cèdre de Sibérie. Il n’est bien sûr pas indigène mais il produira, espérons-le, des noix que l’ont dit délicieuses pendant des centaines d’années, de quoi régaler des générations d’écureuils!

Vendredi 12 mars 2021 – Boisés Est et le Réseau alimentaire de l’Est ontarien (RAEO) ont conclus une entente par laquelle chacun des deux organismes devient membre de l’autre, ce qui contribuera à la visibilité de Boisés Est auprès des autres membres affiliés au RAEO. L’entente de réciprocité facilite pour
Boisés Est l’accès aux membres du RAEO, dont certains partagent des affinités avec notre association (voir Partenaires affiliés). Elle nous donne de plus accès à des ressources susceptibles de faciliter le fonctionnement de Boisés Est.

En contrepartie, Boisés Est s’est engagé à transmettre à ses membres les communications du RAEO, une information précieuse pour ceux de nos membres dont les activités touchent au secteur agroalimentaire (sirop d’érable, miel, noix, etc.).

Il faut toutefois préciser que l’entente se limite à l’adhésion des deux organismes. Les personnes ou entreprises qui veulent bénéficier à titre personnel de tous les avantages d’une adhésion à Boisés Est ou au RAEO sont invitées à souscrire une adhésion individuelle.

Vendredi 5 mars 2021 – En tant que partenaire de l’UCFO pour la Journée Écologie et agriculture (conférence virtuelle sur les haies brise-vent, le 22 mars), Boisés Est est fier de partager l’invitation de l’Union des cultivateurs franco-ontariens (UCFO) au Congrès Unis et connectés.

« Profitons du contexte de la pandémie pour unir l’ensemble de la communauté agricole francophone de l’Ontario – de l’Est – du Nord et du Sud lors de ce congrès unique. En mode virtuel, la distance régionale n’est plus un frein aux échanges. Sous le thème Unis et Connectés, la plus importante communauté agricole francophone hors Québec a rendez-vous lors du 1er congrès virtuel de l’UCFO du 22 au 26 mars 2021. Visitez www.ucfo.ca/congres2021 pour plus de détails sur la programmation. Réservez votre place sans plus attendre ! »

Les membres de Boisés Est qui ne sont pas membres de l’UCFO sont invités à consulter le courriel qui leur a été envoyé pour bénéficier d’un rabais sur le tarif d’inscription.

 

 

 

Mardi 15 décembre 2020 – Protéger nos arbres est plus facile quand on sait ce qui les menace. Les ravageurs se multiplient grâce au réchauffement climatique et au commerce international. D’abord observés dans l’État de New York ou plus au sud, ils traversent allègrement la frontière avec ou sans COVID. La liste des espèces à surveiller chez nous s’allonge, et la biodiversité de nos forêts s’appauvrit. C’est le cas de la pruche, ciblée par le puceron lanigère (Hemlock Woolly Adelgid en anglais), que l’on a maintenant détecté dans le sud de l’Ontario.

Nous avons reçu de nos collaborateurs de la Forêt modèle de l’Est de l’Ontario une invitation à participer à une petite enquête lancée par un groupe de forestiers qui veulent déterminer où l’on trouve des pruches, première étape pour élaborer un programme de surveillance et de défense.

Tout le monde peut répondre à l’invitation en remplissant le formulaire «Hemlock Tree Inventory Form» en ligne mais comme il n’est offert qu’en anglais, vous pouvez aussi répondre en français aux deux questions suivantes :

  • Où se trouvent vos pruches si vous en avez? Indiquez une adresse civique ou des coordonnées GPS
  • Combien de pruches estimez-vous avoir à cette adresse? Un chiffre approximatif suffira (Ex. : quelques unités, quelques dizaines, quelques centaines, quelques milliers)

… et nous faire parvenir vos réponses par courriel ou au téléphone à Boisés Est, [email protected] ou 613-673-3089. Nous dresserons une liste que nous communiquerons à nos partenaires.

Merci d’avance de votre participation.

Références :
https://www.eomf.on.ca/media/k2/attachments/HWA__FS_French_1.pdf
https://www.inspection.gc.ca/protection-des-vegetaux/phytoravageurs-especes-envahissantes/insectes/puceron-lanigere-de-la-pruche/fra/1325610383502/1325610993895

Mercredi 23 septembre 2020 – Boisés Est fête aujourd’hui la Journée nationale de l’arbre, qui se tient chaque année au milieu de la Semaine nationale de l’arbre et des forêts. Vendredi, 25 septembre, nous fêterons aussi le Jour des Franco-Ontariens et Franco-Ontariennes.

Si l’année 2020 est marquée par la pandémie, il ne faut pas oublier que c’est aussi le centenaire de la Semaine nationale des forêts. De 20 au 26 septembre, les Canadiens ont été invités à souligner que des forêts en bonne santé sont essentielles à la santé de la population puisqu’elles jouent un rôle crucial dans la qualité de l’air et de l’eau tout en assurant la protection des habitats, et en limitant les effets des changements climatiques. Les membres de Boisés Est en apportent la preuve depuis plus de 20 ans. Ils savent aussi que si la plantation d’arbres est essentielle pour tenter de compenser les pertes de forêts, il est tout aussi essentiel de protéger et d’entretenir les plantations et les forêts anciennes. En cette Journée nationale de l’arbre, les membres de Boisés Est sont particulièrement fiers de leur contribution à la société.

Comme membres de Boisés Est, la seule association francophone du milieu forestier en Ontario, nous sommes aussi fiers de notre patrimoine franco-ontarien, si profondément enraciné dans la terre, et intimement lié à la forêt. Comme nos forêts, NOUS SOMMES, NOUS SERONS

Lundi 20 juillet 2020 – Félicitations à Jean Saint-Pierre, président sortant de Boisés Est, qui a été invité à siéger au conseil d’administration de la Forêt modèle de l’Est de l’Ontario (FMEO).

La Forêt modèle (https://www.eomf.on.ca/) est un organisme sans but lucratif qui réunit gouvernements, propriétaires de boisé, industrie, Premières Nations et organismes non gouvernementaux pour faciliter l’adoption de pratiques forestières plus durables. Pour Boisés Est, elle représente donc un lien privilégié pour la formation de partenariats et l’échange d’information d’intérêt pour nos membres.

La Forêt modèle gère le programme de certification FSC des forêts privées, auquel participent 9 de nos membres dans le cadre du groupe de certification de Boisés Est. C’est aussi une source précieuse de renseignements sur, entre autres choses, les insectes et maladies qui menacent la santé des nos arbres.

Jean Saint-Pierre assure ainsi la continuité des liens entre la Forêt modèle et Boisés Est puisqu’il reprend un siège précédemment occupé par Achille Drouin et Jean-Claude Havard.

Le 22 février dernier, les membres de Boisés Est se sont choisi un CA, qui se compose de 9 membres, dont trois sont nouveaux.

Voir la liste complète du CA.

Six des administrateurs de 2019 ont été réélus : Dany Allard, Jean Bernatchez, Jeanne Doucet, Bernard Filion, Jean Saint-Pierre et Denis Houle. Pour ce qui est de la relève, il s’agit de Donat Boulerice, François Dutrisac et Lucye Galand.

On doit mentionner que l’exécutif sera déterminé par les administrateurs lors de la première réunion officielle du nouveau conseil d’administration.

Les membres suivants ont quitté le CA: Nathalie Kin, Micheline Bercier, Nicole Calande, Philippe Brennan, Jean-Claude Havard, Jean-Denis Hurtubise, Alain Patenaude, Sylvain Larivière et Mira Lavoie

Nous les remercions très sincèrement d’avoir activement contribué au succès de Boisés Est et aux services dont nous bénéficions tous.

Vendredi 1 er mai 2020 – Les restrictions dues à la COVID-19 (et le bon sens!) continuent à interdire tout atelier ou rencontre physique mais pour la plupart des membres de Boisés Est le confinement en forêt ne devrait pas être trop douloureux!

Pour beaucoup, l’occasion est unique de préparer le bois de chauffage de l’an prochain, d’aménager un sentier, de reboiser les zones dénudées ou, tout simplement, de découvrir les curiosités qui se cachent dans le boisé, qu’il s’agisse d’arbres, de flore de sous-bois ou de faune.

Du reste, la suspension des ateliers ne signifie pas qu’il ne se passe rien chez Boisés Est. Le Jour de la Terre (22 avril) est peut-être passé un peu inaperçu, mais plusieurs de nos membres ont commencé ce jour-là à ramasser les plants qu’ils avaient commandé dans le cadre d’un programme d’achats en groupe. C’est sûr qu’il a fallu sacrifier l’élément social de l’opération pour respecter les normes sanitaires mais tous ont fait preuve de compréhension et de respect, si bien que tout s’est très bien passé. Près de 900 arbres ont été plantés et les signes de leur croissance ne devraient pas tarder.

Malgré les rumeurs de déconfinement il est bien difficile de savoir quand nous pourrons reprendre les ateliers. En attendant, les services d’information et autres de Boisés Est continuent à fonctionner.